La guerre en Ukraine ne pourra s’arrêter qu’avec le départ de Vladimir Poutine

Vladimir Poutine est un dictateur belliciste que rien n’arrêtera à par sa mise en retrait de la vie politique. L’Europe n’a fait qu’attendre et laisser se renforcer un démon à ses portes. Si l’Europe est coupable d’une chose, c’est bien de sa lâcheté et de sa compromission. Si nous avions armé et même si nous étions entrés en guerre immédiatement aux côtés de l’Ukraine contre la Russie, la victoire serait déjà nôtre et le nombre de morts aurait été bien moindre. Il faut absolument que l’Europe arrête de se comporter comme si elle existait dans un paradis dont la guerre à disparue. Kant a inscrit au début de son Traité de paix perpétuelle cette sentence qui annule malheureusement toutes les tentatives pacifistes, y compris la sienne: « La paix est le rêve du sage, la guerre est l’histoire de l’humanité ».

Poutine, dictateur et belliciste

Poutine a démoli la démocratie russe naissante. Il a ridiculisé les institutions de son pays en mettant un faux nez à sa place pendant deux mandats avant de reprendre la tête du pays. L’Europe aurait dû s’arrêter-là et couper les ponts. La « real politik », qui voudrait que le mode de régime des autres pays n’aient aucune importance pour les relations internationales, est une erreur totale. On ne négocie avec les fous qu’à son détriment. Poutine a déjà abatu une démocratie, la sienne. Il sait comment faire et pense pouvoir toutes les abattre.

Poutine tue ses opposants en les empoisonnant, y compris en dehors de son pays, comme il l’a fait en Angleterre, au mépris des règles internationales. https://www.ouest-france.fr/europe/russie/russie-empoisonnes-tues-par-balles-la-longue-liste-d-opposants-reduits-au-silence-6943398

Poutine fait constamment la guerre Tchétchénie, Géorgie, Syrie, Ukraine, et a déstabilisé la Biélorussie en maintenant un pouvoir pourtant vaincu par les urnes. Il cherche également à faire basculer la Moldavie, voir la Slovaquie, et il est plus que temps que l’Europe envoie ses armées dans ses deux pays.

L’Ukraine? Non, la Tchéchénie après 10 ans de guerre.
https://www.ladepeche.fr/article/2009/04/16/593093-russie-annonce-fin-conflit-tchetchenie-apres-presque-10-ans.html

Poutine est considéré par beaucoup comme l’homme le plus riche du monde, ayant complètement fagocité tous les secteurs des matières premières et de l’énergie à son profit. Il est l’oligarquee des oligarques. Il s’est fait construite un incroyable palais, aux dimensions de sa mégalomanie (https://www.vanityfair.fr/pouvoir/politique/story/visite-guidee-du-palace-a-un-milliard-de-vladimir-poutine/13234). Pendant ce temps l’espérance de vie de la population russe recule.

Poutine a crée un système de désinformation mondiale, qui aujourd’hui lui permet de faire tomber les uns après les autres, les fragiles régimes africains, nous promettant un bain de sang inévitable à la fin. Poutine transforme tout ce qu’il touche en arme. Il a aboli la différence entre service secret, opérations de destabilisation et politique d’état. C’est un génie de la guerre. Un mauvais génie.

Poutine inonde l’Afrique d’une propagande anti-française totalement fasciste…. mais Macron veut négocier avec lui!

Poutine ment, en utilisant la technique la plus éculée : c’est la faute des autres. Il n’est jamais responsable de rien. Le mensonge victimaire est l’arme des fous.

Avez-vous entendu parler d’un nouveau téléphone, d’une start up russe ou d’une invention russe ayant conquis le monde? Non, Poutine ne développe que des armes, des missiles satans, des armes hypersoniques. https://www.lexpress.fr/monde/que-sont-les-missiles-hypersoniques-zircon-promis-par-poutine-a-la-flotte-russe_2177942.html

Kiev? Non Tiblissi, en Georgie.

Poutine a laisser mourir l’équipage du Koursk en refusant l’aide internationale. La vie humaine ne l’intéresse pas du tout.

Poutine a crée la cyber guerre et tout une industrie de la déstabilisation informatique. https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-ember-bear-un-groupe-de-cybercriminels-russe-tres-actif-86402.html

Poutine est tellement paranoïaque qu’il a mis en place tout un système d’hygiène et de nettoyage pour que personne ne puisse accéder à son ADN.

Poutine a démoli l’ordre international et le rêve d’équilibre et de paix qui avait bonnan mallant, été à l’origine de la création et de l’organisation de l’ONU. Il n’aura de cesse que d’avoir fait basculer le monde entier dans la guerre. Coupable de tout cela, il est le plus grand autocrate du XXIème siècle. La plus grande menace mondiale depuis Hitler.

Toute négociation est impossible

Quand on traite avec un psychopathe il n’y a pas de pire erreur que de croire qu’il y a d’autres moyens de le ramener à la raison que la force.

Signature des accords de Budapest le 5 décembre 1994- garantissant l’intégrité de l’Ukraine contre sa dénucléarisation

Il est totalement illusoire de penser que faire preuve de retenue, de pédagodie, de sens de la mesure ou simplement d’écoute, va le faire changer d’avis. Pour un psychopathe tous ces comportement sont considérés comme des signes de faiblesses. Il les prend comme des preuves du succès de son comportement agressif.

La thèse qui consiste à dire qu’il ne faut pas effrayer une puissance nucléaire revient à lui donner raison dans son comportement agressif. Et de fait, cela a complètement bloqué la contre-attaque occidentale, qui réfléchit pendant des mois au risque d’escalade… alors que Poutine a lancé une conscription et qu’on parle désormais d’une force qui pourrait monter jusqu’à 500 000 hommes.

Tout déni profite à l’adversaire. Tout déni est complice. Et le déni le plus flagrant est d’oublier que la Russie est devenue un Etat terroriste, dirigé par un fou capable de sacrifier 100 000 hommes pour gagner 1km2 à Bakhmout.

De nombreuses grandes âmes nous expliquent que nous n’aurons pas d’autre choix que de négocier. Qu’il faudra se rendre à l’évidence, que la Russie est trop puissante et a de bonnes raisons de revendiquer une partie de l’Ukraine. On ne saurait se tromper plus lourdement. Les mêmes d’ailleurs critiquent l’Europe, les Etats-Unis…et pourquoi pas la lune tant qu’on y est, et les accusent d’être les véritables responsables. Ségolène Royale, Henri Gaino, Gérar Araud (diplomate) et malheureusement Luc Ferry, qui commet là l’erreur de sa vie. Macron est définitivement pris au piège de son « en même temps ». Ils ont tous oublié la seule et unique leçon de l’histoire: les régimes autocratiques détestent la liberté et n’ont aucune autre ambition que de détruire les démocraties. A-t-on gagné quelque chose en négociant avec Hitler, Staline, Mao, Pol Pot? Rien n’a changé depuis les guerres médiques et la victoire de la démocratie athénienne.

Non, on ne peut pas négocier avec tout le monde. Un psychopathe ivre de sa folie ne s’arrête jamais. Qui a déjà gagné quoi que ce soit en négociant avec Poutine par le passé? Il s’est assis sans vergogne sur tous les traités qu’il a lui-même signé, y compris sur l’accord de Minsk qui devait garantir la sécurité et l’intégrité de l’Ukraine en échange de son abandon de l’arme nucléaire.

Toutes ces bonnes âmes, un peu lâche tout de même, ont eu de la chance, trop de chance dans leur vie pour savoir ce que c’est que d’être aux prises avec un véritable fou qui n’a aucune autre raison de vivre que de vous écraser. L’Ukraine n’est qu’un prétexte. Hier c’était la Biélorussie. Demain ce seront les pays baltes et la Pologne. La vérité est aussi dure que crue et implacable. On ne négocie pas avec un fou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s