Les partis politiques en France

Alors que le Président Emmanuel Macron vient d’être réélu pour un second mandat, nous souhaitons contribuer à notre vie politique en présentant une méthode simple pour tout comprendre à nos partis politiques.

Les critères

Il suffit en fait de les classer selon les critères suivants:

-Critère économique: lbérale ou socialiste

-Critère national ou immigrationniste

-Européen ou anti-européen

-Critère du régime proche: américain, russophile, vénézuelien

-Critère énergétique: nucléaire ou anti-nucléaire.

On remarquera tout de suite que certains critères ne servent plus à rien.

-Tout le monde est écologique et il n’y a plus aucune spécificité dans ce parti.

-La famille traditionnelle contre les minorités LGBTQUA+ n’a plus vraiment de sens, si ce n’est las dictature des minorités. La laïcité est également partagée par tous, même s’il y a du tangage. Idem pour le féminisme, il y a de nombreuses candidates féminines et cela fait même 3 fois qu’une femme atteint le second tour (Ségolène Royale conserve le meilleur score féminin).

D’autres critères, comme pro ou anti légalisation du cannabis, ou pro ou anti euthanasie, ne sont pa suffisamment structurants.

-Le critère anti-islamisme contre anti-islam a beaucoup perdu de sa pertinence médiatique avec la guerre en Ukaine, mais aussi grâce à l’action de Macron qui tente de créer un Islam de France. Il a au moins le mérite d’avoir mis l’Islam en face de son problème.

Les partis

LREM: Européen, Américain, immigrationniste, socialiste, pro-nucléaire. Le chef de l’Etat fait tout pour brouiller les lignes et ne se laisser enfermer dans aucune de ces distinctions. Mais le quoi qu’il en coûte l’absence complète de réforme de la fonction publique le font définitivement basculer vers le socialisme. Les quelques baissent d’impôts et la Start up nation ne suffisent pas à en faire un libéral, même si l’on voit bien la tentation d’être socialiste avec les individu et libéral avec les entreprise.

Le RN est anti-européen, nationaliste, pro-nucléaire et socialiste, et pro-russe. En raccourci, il est un parti national-socialiste, de sinistre mémoire. Il est dans cette espace indéterminé où les deux extrêmes se confondent.

Les Insoumis sont anti-européen, immigrationniste, anti-nucléaire, très socialistes et chaviste. Il n’est donc pas contradictoire de vouloir accueillir la misère du monde et de refuser de s’allier avec son voisin.

LR est Européen, américain, libéral, pro-nucléaire et déchiré entre nation et immigration. Mais dans les faits cette droite n’est libéral que lorsqu’elle est dans l’opposition. Elle est socialiste et immigrationniste une fois au pouvoir.

Reconquête est libéral, national, anti-européen, pro-nucléaire et pro-russe. *

Une fois présenté ainsi, l’on remarque deux points:

qu’il n’y a quasiment aucun accord possible entre ces parties, qui s’opposent tous au moins sur l’un des critères principaux. Le seul à surnager et pouvoir assimiler une partie du programme des autres, le seul à ne pas être trop enfermé dans aucune de ces lignes est le parti du en même temps du Président réélu.

-Il n’y a aucun parti vraiment libéral en dehors de Reconquête. C’est un peu mince et un très mauvais signal pour la réorganisation financière d’un pays qui ne cesse de foncer toujours plus vite dans le mur de la dette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s