Covid 19 – le scandale de l’obligation vaccinale et du passe vaccinal

Nous étions pour le passe sanitaire, nous sommes contre l’obligation vaccinale que le gouvernement veut maintenant nous imposer.

Le passe sanitaire maintenait une certaine liberté de choix, une alternative au vaccin avec la possibilité de se faire tester, et laissait les enfants, au moins en dehors de 12 ans, en dehors de la vaccination. Toutes ces digues volent aujourd’hui en éclat, alors que rien n’a véritablement avancé sur le plan médical.

Le scandale des vaccins ARN

Les pouvoirs publics et le corps médical nous ont vendu le vaccin ARN comme une incroyable révolution. Il s’agit bien d’une évolution très importante. Mais devant la modestie des résultats, notamment comparés aux vaccins classiques, on ne peut plus parler de révolution.

Le vaccin est efficace, mais avec de nombreuses limitations. Son efficacité baisse avec le temps, et de façon dramatique. On nous a vendu la « dose de rappel » ou le « boost » pour éviter de parler de 3ème dose. Mais Israël en est à la 4ème dose. Il est fort possible et désormais probable qu’il y aura une dose tous les ans. Et ce n’est pas tout, le vaccin n’empêche pas la circulation du virus. Il n’empêche même pas de tomber de malade. Il permet uniquement de réduire les cas graves, ce qui est déjà énorme, mais évidemment insuffisant pour éradiquer l’épidémie. Il est très largement moins performant que les vaccins traditionnels.

Pourquoi d’ailleurs la piste du vaccin traditionnel, sur laquelle travaillait Pasteur et Sanofi a-t-elle été abandonnée? Ou pourquoi n’est-elle pas reprise face aux variants? Il est désormais clair qu’il s’agit de la bonne solution médicale à long terme?

La dernière polémique en date porte sur les « anti-corps favorisants », défendues notamment par le Pr Raoult. Il est possible qu’après la vaccination, la contamination par le virus soit facilitée. (https://twitter.com/echabriere/status/1476594300456681472). L’analyse reste en cours, il s’agit pour l’instant d’une simple corrélation statistique, pas d’une démonstration sur le fonds.

Précisons que nous ne sommes pas anti-vaccin. Le vaccin assurait une très bonne couverture avant le variant delta, où elle est passé d’environ 91% à 64%. Par ailleurs le vaccin permet aussi de réduire la transmission, mais là encore, il est moins efficace avec le delta. Tous les chiffres de l’Omicron semble montrer que le vaccin sera encore moins efficace.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-la-vaccination-empeche-t-elle-la-transmission-et-l-infection-ce-que-disent-les-etudes-814eb974-dfe9-11eb-b44c-63c2df644ddd

Le scandale des lits d’hôpitaux

C’est le point le plus choquant de toute cette histoire parce que c’est celui qui montre l’incompétence et l’impuissance totale des autorités. Depuis le début de la pandémie, le nombre de lits disponibles est en baisse! Pourtant nous le savions il y a plus de deux ans, et même avant le virus, la question des lits d’hôpitaux était déjà sur la table. Comment le gouvernement a-t-il pu réaliser l’exploit de baisse le nombre de lits?

Tout simplement parce que l’administration est devenue obèse et écrase tout sur son passage. On peut déverser des milliards, ce n’est qu’un filet d’eau tiède comparer aux budgets et la masse salariale de ces administrations. Comme dans l’Education nationale, les salaires sont ridicules. L’Etat est piégé par ses fonctionnaires. Il en a augmenté le nombre en permanence, les sous-paie, et en échange de l’emploi garantie, ne leur accorde pas les mêmes droits que dans le privé. Cette stratégie du low-cost est un échec partout où elle passe.

L’Etat ne s’est absolument pas remis en cause sur cette question. La peur d’un retournement de toute la fonction publique contre l’Etat est trop forte pour faire ce qui devrait véritablement être fait, une réforme totale de la médecine publique.

La documentation sur la question est pléthorique sur le sujet:

https://www.ouest-france.fr/sante/hopital/pourquoi-5-700-lits-d-hopitaux-ont-ils-ete-supprimes-en-france-malgre-le-covid-19-8d958f3a-2104-11ec-9353-4fbb3f56eba7

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/infographies-comment-la-france-a-perdu-pres-de-80-000-lits-d-hospitalisation-publics-en-vingt-ans_4833931.html

Le 30/12/2021, 20% des lits d’hôpitaux seraient fermés faute de bras (reportage CNews 30/12/2021)

Le sacrifice des enfants et la sur protection des non vaccinés

Petit à petit, le gouvernement impose la vaccination des enfants, dès 5 ans. Pourquoi? Certainement pas pour protéger les enfants, qui ont tout à fait les ressources (sauf pour les cas graves d’enfants déjà soumis à des pathologies à risques) pour développer une immunité naturelle. Cette vaccination ne sert donc strictement à rien pour les enfants, ni pour les adolescents.

Alors pourquoi les vacciner? On nous ressert à l’envie l’argument de la protection des anciens. Mais ceux-ci sont déjà pour l’essentiel vaccinés. Cela ne sert donc à rien ou presque. Et pendant ce temps, il reste 4 millions d’adulte (déclaration Véran 29/12/2021) qui ne sont toujours pas vaccinés! L gouvernement promet qu’il va les trouver individuellement et les vacciner autant que possible, comme en Espagne. Mais derrière la promesse, il ne se passe rien.

Il avait été dénoncé avant les campagnes vaccinales, que le fait de ne vacciner qu’une petite partie de la population mondiale aurait pour effet de forcer le virus à muter. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Et il est fort probable que le même phénomène se perpétue, jusqu’à ce que l’immunité naturelle mondiale devienne significative.

La encore, l’incompétence de l’Etat est flagrante. Cela fait deux ans qu’il est incapable de couvrir de manière maximale les vraies personnes à risque, et il noie le poisson en mettant la pression sur les enfants, alors que nous n’avons toujours pas de recul et pas de certitude sur les effets à long terme du vaccin. Cet aveuglement est coupable, comme a été coupable le confinement complet de la population, alors que seule une frange de la population, âgée et en comorbidité était réellement à risque.

Le scandale de la non prise en compte des autres solutions

L’Inde est en train d’éradiquer le Covid grâce à l’immunité collective. Evidemment, l’Inde n’est pas la France. La population vie dans des conditions sanitaires auxquelles l’essentiel des européens ne pourrait pas supporter. Mais l’idée de compléter l’effet des vaccins avec le développement de l’immunité collective, notamment des enfants et adolescents, n’est même pas sur la table! Quoi tous nos énarques seraient-ils si bêtes qu’ils ne soient pas capables d’avoir une stratégie avec un minimum de complexité? Qu’ils préfèrent nous empêcher de boire le café debout au bistrot, putôt que de réformer l’hôpital? Il n’y a pas d’autre solution que d’apprendre à vivre avec le virus.

D’autres moyens sont sur la table:

  • Par ailleurs Pfizer a développé un traitement oral, par pilule. Il y a donc désormais une alternative au vaccin crédible qui arrive sur le marché.
  • L’ouverture des fenêtre, geste basique, reste toujours impossible dans les écoles, collèges, lycées, où les fenêtres ont été scellées. Est-ce donc un problème insurmontable pour un pays qui se prétend encore une puissance mondiale que d’ouvrir les fenêtres dans les lycées?
  • Les purificateurs d’air étaient une autre solution. Aucun investissement n’a été fait. Le port du masque FFP2 est une alternative et un complément à la vaccination. On n’en parle jamais.
  • La vaccination doit être mondiale pour être efficace. Il ne se passe rien ou presque. Que fait l’ONU? Rien. Or il n’y a pas de solution pérenne qui ne soit pas universelle.
  • On ne parle même pas de la nullité des solutions économiques, qui ont achevées de ruiner la France, ne faisant surtout aucun effort sur les plus riches, alors que tous les intérimaires et précaires ont perdu leur emploi dès le premier confirment, avec une compensation dérisoire.

La République Tchèque impose le port du masque FFP2: https://www.chambre.cz/actualites/n/news/a-partir-de-jeudi-le-masque-ffp2-est-obligatoire-dans-les-magasins-et-les-transports-en-commun.html

Les avantages du FFP2 sont claires: https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-face-au-variant-omicron-faut-il-preferer-le-masque-ffp2-20220104

Les purificateurs n’empêchent pas tous les types de transmission, mais réduisent considérablement la charge virale : https://www.lefigaro.fr/sciences/la-france-pourrait-elle-installer-des-purificateurs-d-air-dans-les-salles-de-cours-comme-en-allemagne-20210421

Véran démission

Le ministre de la santé a échoué sur toute la ligne. En revanche, il y a un point sur lequel il a parfaitement réussi: tout le monde le déteste! A force de stigmatiser les anti-vaccin en traitants de « délirants » ceux qui contestent la vaccination, comme s’il était impossible d’avoir une argumentation réelle et valable remettant à sa place la réalité de l’effet du vaccin et les doutes qui peuvent subsister. M. Véran a montré depuis longtemps qu’il n’était à la hauteur ni de la situation sanitaire, ni de son rôle politique.

Nous sommes arrivés à la situation absurde de limier la vie de tous les français uniquement pour gérer la pénurie des lits d’hôpitaux. Scandale, scandale, scandale!

Annexe

Image

Quelques jours à peine après la publication de cet article, la situation politique c’est largement envenimée. Le 3 janvier Véran n’a pas obtenu la prolongation des débats au-delà de minuit à l’Assemblée nationale. Cette prolongation devait permettre de faire voter le passe vaccinale. Le lendemain matin, le premier ministre Jean Castex s’en est pris aux députés qui refuseraient de travailler alors que les soignants eux ne s’arrêtent pas à minuit, et dénonce les « irresponsables » (https://www.bfmtv.com/politique/purement-irresponsable-la-colere-de-jean-castex-contre-les-deputes-de-l-opposition-a-l-assemblee_VN-202201040274.html).

Dans la presse, les commentateurs se déchaînent, notamment sur CNews et LCI, où la ligne anti-passe sanitaire se répand de L’heure des pros à 24h Pujadas – avec une excellente émission montrant toute les preuves sur la non-dangerosité possible à ce stade du vairant Omicron.

Enfin le 4 janvier, l’impensable est arrivé, le Président Macron, dans une interview au Parisien, qu’il veut « emmerder » les non-vaccinés, ce qui manque fortement de grandeur et d’élégant, mais surtout que ce ne sont plus des citoyens! Les bras nous en tombent. S’agirait-il donc bientôt d’accoler une étoile jaune à tous les non vaccinés? De permettre que chacun puisse les éviter dans la rue pour ne pas prendre le risque d’être contaminé? De les exclure non seulement des cinémas et restaurants, mais aussi des entreprises et bureaux de votes? Sera-t-il question demain de demander à la police de rafler ces non-citoyens et de les mettre dans des camps de vaccination obligatoire, où, pour faire bonne mesure, on leur apprendra à penser et à se comporter correctement? Et si cela ne suffisait pas, il restera toujours la solution finale…

Comment ne pas être scandalisé, outré, écœuré par ses propos fondamentalement fascistes? Macron commet l’erreur fondamentale de dresser une partie du peuple contre une minorité à laquelle il dénie l’identité française. Il politise à outrance le vaccin, ce qui est totalement contre productif, car même les pro-vaccins, dont nous faisons partie, auront forcément moins envie de se faire vacciner. Comment pourrions-nous encore voter pour lui?

https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/covid-19-emmanuel-macron-a-tres-envie-d-emmerder-les-non-vaccines-20220104

https://www.leparisien.fr/politique/europe-vaccination-presidentielle-emmanuel-macron-se-livre-a-nos-lecteurs-04-01-2022-2KVQ3ESNSREABMTDWR25OMGWEA.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s