La paresse digestive

Aucun processus du corps n’est plus sensible à notre état d’esprit que la digestion. C’est assez incroyable quand on y pense. Le mécanisme est assez simple, et redoutablement efficace.

Dès que nous sommes contrarié, nous avons mal au ventre d’une manière ou d’une autre. Le transit est ralenti et nous avons même l’air contrarié. Ce que l’on dit un peu sous le ton de la plaisanterie « Il est coincé, il a l’air constipé » est en général assez vrai.

L’expression « Comment allez-vous », selon une légende plus ou moins fondée, ferait en fait, et ce depuis le temps de Louis XVI, référence au mouvement des entrailles. Elle désignerait directement le fait d’aller à la selle correctement. La réponse « je vais bien », signifiait que le transit s’était déroulé correctement et que la personne était en quelque sorte délivrée de ses soucis quotidiens. Sans chercher la vérité historique, il est cependant clair pour chacun que nous sommes de bien meilleure humeur quand nous sommes allégés.

( https://fr.wiktionary.org/wiki/Discussion:comment_allez-vous )

Il peut également y avoir d’autres causes, comme un changement de pays, le décalage horaire, un changement d’alimentation, ou un changement de régime. Tous ces changements demandent au corps et à l’esprit un temps bien normal d’adaptation.

Les boissons et autres aliments

L’eau, tout simplement. Quand nous sommes insuffisamment hydraté, les selles ne peuvent s’écouler. Certaines eaux, comme l’Hépar, riche en magnésium, peut accélérer la mécanique. Il faut notamment boire au moins un verre d’eau pendant les repas pour permettre une bonne digestion.

-La tisane de Romarin: permet de réguler la digestion et de détendre l’estomac et l’intestin.

romarin-barbecue

-La tisane de Camomille: coupe l’appétit et permet un peu d’amélioration de la digestion.

camomile-herbs-for-stress-relief

L’eau chaude: permet de détendre l’estomac, et tout le corps. Cela fonctionne surtout, évidemment, en hiver, ou quand la température extérieure est fraîche.

-L’eau froide: c’est la technique préférée des enfants! Le froid stimule les muscles de l’estomac et leur redonne tonus!

glaçon

-L’eau chaude avec du sel pas totalement fin. Le sel ajouté à l’eau permet à celle-ci de ne pas être absorbée dans l’organisme, mais de passer dans l’estomac. Cela permet un petit lavement d’estomac. Cette technique est une alternative au lavement complet à l’eau tiède salée, proposé par exemple par André Van Lysbeth dans son livre sur le yoga anti-âge. Le grand Yogi propose de boire 5 litres, à jeun, d’eau salée, le tout en accomplissant tour à tour des exercices de yoga permettant au liquide de trouver plus facilement son chemin dans le corps, jusqu’à la libération finale.

La fleur de sel, de Guérande, Gruissan, ou de l’île de Ré, sont parfaites pour cet usage.

fleur-de-sel-de-l-ile-de-re-en-vente

-Le café: moins on en boit, plus c’est efficace. Plus il est concentré, plus c’est également efficace. Cependant, le café a le désavantage de contribuer à la déshydratation du corps. Il faut donc compenser.

-Les légumes verts: le brocoli, les poivrons, les haricots, le poireau. On a récemment découvert que ces légumes entraînaient un type de digestion assez spécial. Une partie d’entre-eux en effet est digéré par des enzymes générés ni par l’estomac, ni par l’intestin, mais par le colon.

-Les intolérances entraînant des maux d’estomac. L’exemple le plus célèbre est le lait de vache, dont la digestion compliquée permet parfois de laver l’estomac. Evidemment, s’agissant d’une intolérance, ce n’est pas un moyen que nous recommandons. Il doit rester très exceptionnel.

-L’huile, le beurre. Nos tuyaux, comme tous les tuyaux ont besoin d’une légère lubrification pour fonctionner correctement.

Les médicaments ou vitamines

-La vitamine C. Un usage un peu détourné permet de faire un lavement. Le corps ne peut en effet absorber qu’une quantité donnée de vitamine C dans un temps donné. Si la dose dépasse les possibilités, la vitamine C produit un brassage de l’estomac et des intestins. Compter deux à trois grammes, pris en relativement peu de temps. Double avantage: nourrir en vitamine C, et permettre un lavement. Attention cependant à ne pas trop en prendre. Sans être dangereux, cela provoquerait de désagréable ballonnements qui peuvent s’étirer sur toute une journée.

-Le Débribat, est un médicament sur ordonnance. Il est supposé mettre fin à la paresse intestinale.

L’activité physique

-Le massage de l’estomac, permettant de faire bouger les organes.

-Le massage yogique, appelé barratage

L’essentiel est de bien commencer par vider l’air des poumons pour permettre la création d’une dépression au niveau de l’estomac. Ensuite, il s’agit de prendre conscience des muscles intérieurs qui permettent de faire rouler les abdominaux d’un côté puis de l’autre.

-Les abdominaux: faire quelques exercices deux, trois fois par semaine, même sans se transformer en surhomme ou en faisant de longues et éprouvantes séances de gainage, aident beaucoup à réguler l’appétit et à tenir l’estomac.

-La marche et la course, tout simplement, pourvu qu’elles durent un peu. Elles stimulent l’organisme et l’obligent à faire le tri entre ce qui est utile à la production d’énergie et ce qui n’est pas utile et doit être éliminé.

Les remèdes que l’on ne conseillera pas

-Les pruneaux: supposément une aide précieuse, ils font souvent plus de mal que de bien. En plus, ça fait grossir!

-Certains régimes proposent de faire attention à des aliments qui favoriseraient la constipation: manger trop de viande, pas assez de glucide, trop de chocolat, etc… Tout ceci est beaucoup trop contraignant. Nous ne recommandons d’explorer cette piste qu’en cas de troubles alimentaires, intolérances, allergies, surpoids. Sinon, cela va uniquement contribuer à générer un stress supplémentaire.

-Tous les remèdes plus ou moins farfelus ou difficile à trouver: la bourdaine, le séné, l’aloé vera, etc. La sauge, souvent recommandée, a un goût de terre peu agréable. Elle ouvre l’appétit et sert plutôt à digérer des repas trop importants, qu’à réguler le transit.

Il convient de trouver des remèdes nombreux et variés, pour pouvoir les alterner, car l’organisme demande toujours une certaine variété pour lutter contre sa paresse naturelle. Il s’agit également de trouver des remèdes qui vous conviennent. Pour les connaître et les sélectionner, il suffit de les tester.

L’activité mentale

Enfin, comme nous l’avons dit au début, la paresse intestinale a beaucoup à voir avec notre état d’esprit. Certains stress, certaines angoisses ou peurs, bloquent le mécanisme de la digestion, comme il bloque de manière générale la consommation d’énergie par l’organisme. C’est ainsi, malheureusement, que la tristesse nous empêche généralement de maigrir (sauf à tomber dans une dépression qui fait perdre l’appétit, et nécessite un suivi et un soutient médical immédiat, tant la prise de conscience de la difficulté de la situation peut être complexe).

meditation-1794292_1920

On ne peut pas attendre d’avoir résolu tous nos soucis pour retrouver une digestion normale. Il y a cependant une alternative toute simple. Quelques exercices de médiations, de repos, de calme, en se concentrant sur l’instant présent et en pensant à quelque chose d’agréable. Il ne s’agit pas de penser à un événement du passé, ni de se projeter dans le futur, qui est toujours plus ou moins un monde d’inconnu et d’angoisse. Il suffit au contraire de penser que l’on est bien, là où nous sommes, en ce moment, que nous sommes confortablement installé. Et que malgré tout le maelstrom autour de nous et dans nos vies, nous pouvons nous accorder un moment de pause, de détente, et trouver suffisamment de bien être dans la relaxation elle-même, qui ne nécessite rien d’autre que ce moment de calme.

La reprise de l’activité intestinale provoque un grand bien être.

Un commentaire sur « La paresse digestive »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s