La liberté – 1/

La liberté, question centrale de la philosophie La question de la liberté est la principale question de la philosophie. C'est peut-être même la seule question qui ai encore une véritable valeur philosophique. Ce n'est pas, en effet, une question technique, sur la validité du jugement, sur la vérité, ou sur les fondements rationnels des autres … Lire la suite La liberté – 1/

« L’homme est fait d’un bois tordu » 2/

Nous ne sommes en rien un absolu. Contrairement à l'illusion de nous-même que peut nous donner l'idée de Liberté quand elle est prise absolument, nous sommes limités de toutes parts. Ce qui ne dépend pas de nous - la situation Cette limitation de notre pouvoir est bien identifiée par la tradition. Les stoïciens, notamment Epictète, … Lire la suite « L’homme est fait d’un bois tordu » 2/

Les vertus selon Platon et Aristote /3

Platon dans la République, puis Aristote, notamment dans l'Ethique à Nicomaque, établissent et travaillent sur ce que la postérité à appelé les "vertus cardinales". Cardinale vient du latin Cardo, qui signifie pivot, charnière. Ce sont les vertus autours desquelles toute la sagesse pratique peut s'exercer. Ce système de vertu, qui comprend la tempérance, la justice, … Lire la suite Les vertus selon Platon et Aristote /3

Le courage, la force d’âme ou la volonté (la liberté 3.2)

Le courage est la vertu du lion. A l'image du roi des animaux, nous devrions être toujours braves et ne jamais connaître la peur. La réalité hélas est tout autre. Un rien nous effraie et comme le dirait Montaigne, nous fait sortir de notre "assiette". Le courage comme émotion Aristote, heureusement nous rassure. Le courage … Lire la suite Le courage, la force d’âme ou la volonté (la liberté 3.2)

La prudence (la liberté 3.4)

La prudence est l'une des vertus cardinales de la philosophie grecque. On la retrouve chez Platon, Socrate, dans la République et chez Aristote, dans l'Ethique à Nicomaque. Bien au-delà de l'Antiquité, cette vertu, qui n'est pourtant pas si détaillée dans les textes, se retrouve étrangement et particulièrement liée à toute l'histoire de la philosophie, non … Lire la suite La prudence (la liberté 3.4)

Maîtriser ses passions avec Aristote /4

Aristote développe une Ethique, qui se retrouve dans trois textes principaux: l'Ethique à Nicomaque, l'Ethique à Eudème, son fils, qui reprend des chapitres entier de la première éthique, et enfin la Grande Ethique, souvent considérée comme apocryphe, c'est-à-dire non écrite par Aristote. L'Ethique d'Aristote s'inscrit complètement dans la démarche de la philosophie platonicienne. Les vertus … Lire la suite Maîtriser ses passions avec Aristote /4

Une physique pour la liberté /5

L'une des principales objections que l'on fasse généralement à la liberté est celle du mécanisme, du déterminisme, ou de la causalité. On peut la résumer très brièvement ainsi: si, en vertu du principe de raison, tout à une raison et une cause dans le monde, il n'est pas possible que nos actions soient libres. Tous … Lire la suite Une physique pour la liberté /5

Mage et sorciers – la puissance de la parole /6

Parole divine La liberté que l'on peut trouver dans le langage, dans la création par le langage, est ainsi réelle. La parole est performative, active, créatrice. La parole est d'abord créatrice. Dieu n'a pas d'autres outils que le logos. "Et au début était le Verbe". Dieu est la totalité des paroles possibles: "l'Alpha et l'Omega", … Lire la suite Mage et sorciers – la puissance de la parole /6

Le finalisme – conclusion /7

Le finalisme a eu longtemps mauvaise presse en philosophie et en physique. L'époque classique, Descartes, Spinoza et jusqu'au premier Kant, celui de la Critique de la raison pure, ont dénigré ce type de causalité. Seul le mécanisme, la cause et l'effet, l'action antérieur expliquant l'action postérieure, a trouver un véritable statut scientifique. Le finalisme, le … Lire la suite Le finalisme – conclusion /7